Apprendre « à prendre de la distance avec la maladie »

Article de Courrier de l’Ouest

du 16 mars 2016

Apprendre « à prendre de la distance avec la maladie »

 « La semaine nationale de lutte contre le cancer a débuté lundi et s’achèvera dimanche. Tout au long de l’année, dans les locaux niortais de la ligue contre le cancer, des malades profitent de soins de support : rigologie, sophrologie, gym douce, relaxation par la musique. L’occasion de lâcher prise pour mieux s’accrocher.

Ligue cancer-articleC’est  un cocon de lumière. Le Comité Deux-Sèvres de la Ligue contre le cancer niche dans l’aile gauche du Centre Hospitalier de Niort. Il ouvre ses portes mardi aux professionnels de l’action sociale, médico-sociale et sanitaire. Mais aussi aux malades. L’occasion de donner un coup de projecteur sur ce que l’on fait dans ces murs pour ceux et celles qui affrontent le cancer.

Les soins de support –Rigologie, sophrologie, gym douce, relaxation par la musique- les aide à appréhender autrement l’épreuve qu’ils traversent.

« Nous recevons essentiellement des femmes qui, quel que soit le stade de la maladie, se posent ici un peu comme dans un refuge. On vient y déposer ses interrogations, ses angoisses, profiter d’ateliers qui permettent de prendre de la distance avec la maladie, d’être dans le relâchement », explique Stéphanie Riffé-Vignerte, coordinatrice du Comité départemental de la Ligue.

Une fois par mois, Line Romanteau anime bénévolement, pour la Ligue, un atelier « rigologie ». On y rit « avec les autres, sans aucune notion de jugement. Le seul objectif étant la recherche du bien-être et du lâcher prise », explique celle qui exerce la profession de rigologue depuis 12 ans. « Prendre soin de soi, retrouver sa joie, sa vitalité, apprendre à apprivoiser son stress, ce sont des choses essentielles. Je travaille aussi beaucoup sur la pensée positive. C’est à –dire le fait de se dire, aujourd’hui ma journée sera comme ça »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.